Interprétariat communautaire et médiation interculturelle

Seuls des interprètes formés sont en mesure de fournir des prestations de traduction communautaire. Cette tâche ne doit pas être confiée à des personnes disponibles sur le moment – par exemple des enfants ou des membres du personnel de nettoyage à l’hôpital. En effet, ceux-ci sont souvent dépassés par la responsabilité liée à cette tâche.

En Suisse, il existe 18 services de médiation qui organisent les interventions des interprètes communautaires. Les collaborateurs des structures ordinaires peuvent utiliser cette offre grâce à l’existence de conventions de prestations entre les cantons et ces services de médiation. Le travail s’en trouve grandement facilité:

  • Les services de médiation garantissent la qualité du travail de médiation et le déroulement administratif sans problème.
  • Les interprètes communautaires suivent régulièrement une formation continue et participent à des supervisions. En 2015, 54 pour cent des heures d’intervention ont été assurés par des interprètes disposant du certificat INTERPRET ou même du certificat fédéral de capacité.
  • L’association faîtière nationale INTERPRET joue un rôle central: elle est responsable de la qualification et de la formation et gère un centre de compétence national ainsi qu’un office de qualification.

L’expérience acquise à ce jour montre les facteurs de réussite suivants en matière d’interprétariat communautaire:

  • Information et sensibilisation à grande échelle pour faire connaître les offres
  • Formation des interprètes
  • Conventions de prestations transparentes avec les services de médiation
  • Encouragement de la collaboration dans des projets pilotes

Exemples et principes de base

L’intégration a lieu sur place. Les cantons et les communes fournissent un travail important et appliquent quotidiennement ces principes base. L’expérience acquise et les conclusions qui en sont tirées sont collectées de manière centralisée à la rubrique Matériels:

Matériels et aides

Contributions similaires

Mangelware Dolmetscher

Viele Menschen, die keine Landessprache sprechen, sind auf Dolmetscher angewiesen. In den vergangenen Jahren ist die Zahl der Stunden, die Dolmetscher absolvieren, merklich gestiegen. Konsequenz: In der Schweiz fehlen gut ausgebildete Übersetzer und Übersetzerinnen.

Zum Newsbeitrag

Collaboration interinstitutionnelle

Les exemples étudiés montrent que de nombreux arguments, techniques comme économiques, plaident en faveur d’un recours ciblé et adéquat aux services d’interprètes communautaires.

Informations supplémentaires

Statistiques des interventions

Les chiffres offrent un aperçu de toutes les procédures qui sont effectuées : examens de langue, attestations de modules, examens d’équivalence, ainsi que certificats INTERPRET et brevets fédéraux professionnels.

Statistiques des interventions